Tino’ Asprilla se plaint que son ex-femme veut garder ses biens

 

Faustino Asprilla s’est plaint samedi que son ex-femme et son ancien beau-père sont censés chercher à reprendre une grande partie de leurs biens alors qu’ils en ont déjà donné quelques-uns.

Tino’ Asprilla s’est prononcé après qu’un juge de Medellín l’eut reconnu coupable de ne pas avoir fourni de nourriture à son fils Santiago, à qui il s’était engagé en 1996 mais qui avait cessé de servir depuis mai 2004.

Le’Tino’ Asprilla a été condamné vendredi à une amende de 28 400 dollars et à payer 2 028 dollars par mois. Gustavo Cortés, grand-père de l’adolescent Santiago et père de Catalina, a poursuivi Asprilla en juillet 2004 pour non-conformité.

« Le problème, c’est qu’elle et son père, je paierai ce que le juge a ordonné « , a déclaré Caracol Radio.

Asprilla, qui est inactif depuis deux ans, a noté que ce qu’il possède restera pour Santiago, dit-il, son fils unique.

« Elle dit que je ne lui donne pas de nourriture pour Santiago, mais ce serait bien s’ils lui demandaient où elle a eu les deux appartements qu’elle a à Medellín ; quand nous nous sommes séparés, ils lui ont donné plus de 200 000 dollars et ils ont vérifié la garde-robe, la fille (son ex-femme) a beaucoup de vêtements. dit-il.

L’ancien gardien de la Colombie, de Parme et de Newcastle a rappelé qu’il s’était séparé de Catalina en 1995.

« Je ne sais pas combien ça vaut, et mon ancien beau-père, qui est avocat, vit dans un appartement que j’ai légué à mon fils, d’un milliard de pesos (400 000 dollars) « , dit-il.

Asprilla, 39 ans, vit dans une hacienda de la ville de Tuluá. « Catalina et son père comme s’ils vivaient toute la journée pour voir où ils peuvent… la vie, ils ne peuvent pas comprendre que je ne suis plus footballeur, que Faustino Asprilla ne joue pas pour Parme, Newcastle, Palmeiras. J’avais un contrat jusqu’en 2002, plus maintenant. Je vis et je dépends de mes récoltes de canne à sucre et j’ai un gros problème avec la sucrerie de San Carlos, qui ne m’a pas remboursé pour la canne et qui la coupe tous les jours.

« Ils ne comprennent pas, c’est impossible de leur expliquer que je vis ordinairement, ils veulent que je retourne 20 000 dollars par mois aux Etats-Unis pour que j’achète des vêtements tous les jours, la vie n’est pas comme ça, je l’ai expliqué mille fois ». a-t-il conclu.

Asprilla prévoit de se rendre la semaine prochaine en Europe pour inviter certains de ses amis à la fête d’adieu prévue à Medellin le 4 juillet.

Gianluigi Buffon et Fabio Cannavaro, avec qui il a excellé à Parme, sont en tête de liste avec Gianfranco Zola, Claudio Taffarel, Tomas Brolin et Antonio Benarrivo.

Buffon et Cannavaro sont actifs et Asprilla a choisi une date après la finale de la Coupe UEFA.

f }