La cosmétique dans l’Egype ancienne

La Cosmétique, comment faisaient ils autrefois?

Aujourd’hui, il n’y a pas une femme qui ne les utilise pas. Si vous souhaitez découvrir de sublime cosmétique beauté bio découvrez le site de la marque Absolution, absolution-cosmetics.com. Mais il y a plus de 5 000 ans, les Égyptiens utilisaient déjà des ustensiles de beauté et des formules pour onguents et huiles. On sait comment étaient les cosmétiques anciens.

Dans la tombe de la reine sumérienne Shub-Ad, 5000 av. J.-C., de nombreux ustensiles de beauté et tablettes décrivant des formules anciennes pour la préparation de pommades et d’huiles ont été trouvés. Quarante-neuf pots ont été conservés au département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre, où ils ont fait l’objet d’études approfondies.

Les Egyptiens avaient une véritable maîtrise de la cosmétique

Ainsi, des pigments naturels et des produits de synthèse ont été mélangés avec des liants à base de graisses animales pour produire différents types de compositions cosmétiques aux textures et couleurs variées.
Dans l’Egypte ancienne, les cosmétiques étaient utilisés par les hommes, les femmes et les enfants, quelle que soit leur classe sociale. Cette maîtrise découverte dans diverses recherches permet de mieux comprendre les multiples usages de la composition de l’époque, comme l’illustrent les textes anciens, la statuaire (type de sculpture qui représente la forme humaine et exprime les conceptions suprasensibles de l’homme) et la peinture : embellissement, adoration divine, médecine…

Les nombreux accessoires

Pour cela, ils disposaient d’un grand nombre d’accessoires tels que pots de maquillage, miroirs, peignes, applicateurs, fourchettes…

Le cosmétique le plus répandu était le khôl à base de galène, de sulfure de plomb et de substances découvertes telles que la cérusite, la laurionite et phosgénite. Avec tous ces éléments, on a préparé une pâte qui a été conservée dans de petits pots d’albâtre, humidifiée avec de la salive et appliquée avec des bâtons d’ivoire, du bois ou du métal.

f }