Les vergetures à la grossesse : comment y remédier ?

Les vergetures à la grossesse comment les éviter ?

Nous revenons à la charge avec un poteau que je suis sûr que vous serez très intéressé par toutes les femmes enceintes, comme aujourd’hui nous parlons des vergetures célèbres dans la grossesse. Qui s’en fiche ? Qui n’en a jamais entendu parler ? En fait, combien d’entre vous en ont souffert ?

Comme je suis convaincue qu’il s’agit d’un sujet sur lequel vous voulez tous des informations. En passant, je profite de l’occasion pour vous rappeler l’importance de consulter un dermatologue une fois par année, comme je vous l’ai dit ici. J’ai déjà mon rendez-vous pour avant l’été, à quel point je suis blanc, il est nécessaire de revoir mes taches de rousseur.

Tout d’abord, il faut savoir que les vergetures grossesses sont quelque chose de très fréquent, car elles ont une prévalence de 11 à 88% chez les adultes. Il y a deux étapes dans la vie d’une femme où son apparence est plus fréquente :
adolescence : apparition dans les fesses, la poitrine et la région lombaire

Grossesse : elles apparaissent surtout dans l’abdomen et la poitrine, mais elles peuvent aussi apparaître dans les fesses et la région lombaire. À cette époque de la vie, on les appelle stries gravidaires.
Et on sait aussi qu’il existe des facteurs clairement prédisposants à l’apparition des vergetures, comme l’obésité ou les changements soudains de poids (donc les filles, attention, pas plus d’engraissement que le compte dans la grossesse, ce qui augmente le risque d’apparition des vergetures) !

Mais il est vrai que les raisons qui conduiront une personne à avoir des vergetures et une autre pas sont mal connues. Aujourd’hui, on sait que les facteurs génétiques influencent et que le déclencheur le plus clair est l’obésité. Ils ont une influence évidente sur leur formation :

  • l’étirement mécanique de la peau (plus elle est grande, plus les vergetures sont susceptibles d’apparaître)
  • facteurs hormonaux
  • une altération structurelle innée de la peau elle-même et des tissus sous-cutanés
  • une mauvaise hydratation de la peau
  • f }