Lorsque votre client ne donne plus de nouvelles, vous devez suivre de près ses factures et le relancer. En effet, mieux vaut prévenir que guérir dans le cas de factures impayées. Mais comment agir en cas d’impayé client ? Dans ce guide, nous allons vous présenter des astuces pour une gestion optimale du suivi de vos paiements clients.

Maîtriser le processus d’achat de vos clients

cas d’impayé client 1Afin d’éviter les mauvaises surprises, il serait judicieux d’anticiper le paiement de la facture et de vous rapprocher des services concernés. Ainsi, votre rôle consistera à connaître les différents interlocuteurs ainsi que leur rôle dans le paiement de votre facture. Cela vous permet également de vous tourner rapidement vers la bonne personne.

Encadrer les factures et les conditions générales de ventes

Vous devez prévoir des pénalités de retard dont le taux légal est fixé par la banque centrale européenne. Ces sanctions sont applicables à partir du jour qui suit la date d’échéance de la facture. Vous devez aussi savoir qu’en plus des pénalités de retard, une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement d’une valeur de 40 € peut être réclamée par le créancier.

Relancer votre client

N’hésitez pas à savoir précisément la raison du retard en téléphonant directement votre client. Fermeté et transparence sont les maîtres mots de l’argumentaire qui vous attend. Vous pouvez ensuite mentionner l’impact du retard sur votre trésorerie. Aussi, devez envoyer un mail à votre client pour finaliser la discussion et également pour laisser une preuve.

cas d’impayé clientFacturer les pénalités de retard

Si le client ne réagit pas à votre appel, il est maintenant temps de lui faire parvenir la facture des pénalités de retard que vous avez mentionné dans le document et dans les conditions de vente.

Envoyer le courrier de mise en demeure

Afin de laisser une dernière chance à votre client, vous pouvez lui adresser une lettre de mise en demeure recommandé avec accusé de réception. Cette dernière doit spécifier votre volonté de saisir le tribunal en cas de non-paiement de la facture et des pénalités de retard suivant le délai que vous aurez fixé.

L’ordonnance d’injonction de payer

En dernier recours, vous avez la possibilité d’adresser une demande auprès du tribunal et remplir le formulaire dédié à cet effet. Ainsi, le tribunal rendra une ordonnance d’injonction de payer à votre client. Les huissiers pourront alors passer à la saisie de votre client.